Ouvrir un PEA ou un Compte-Titres pour débuter en Bourse ?

Ouvrir un PEA ou un Compte-Titres pour débuter en Bourse ?

Pour tous ceux qui désirent faire des investissements sur les valeurs mobilières, il est possible de procéder selon plusieurs modèles. Cela dit, dans tous les cas, l’accès à un compte reste extrêmement pratique et efficace, surtout pour ceux qui préfèrent toujours faire les choses par eux-mêmes.

79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Note: 57 votes

Pour tous ceux qui désirent faire des investissements sur les valeurs mobilières, il est possible de procéder selon plusieurs modèles. Cela dit, dans tous les cas, l’accès à un compte reste extrêmement pratique et efficace, surtout pour ceux qui préfèrent toujours faire les choses par eux-mêmes. Si vous faites partie de ces gens, vous pouvez opter pour l’une de ces deux options :

  • Ouvrir un compte épargne en actions, qui est le fameux PEA ;
  • Ouvrir un compte titre ;

Dans cet article, nous allons commencer par donner la définition de ces deux concepts, et vous fournir des informations essentielles qui leurs sont relatives afin de vous permettre de mieux choisir en fonction de votre situation.

Que sont les PEA et les comptes-tires ?

L'obtention d'un PEA est assez facile pour la plupart des traders.

Avant de nous intéresser aux détails, nous devons d’abord indiquer que le rôle du PEA et du compte titre reste grossièrement le même. Il consiste à donner la possibilité à l’investisseur d’effectuer des placements monétaires, en investissant sur les actions boursières de son choix. Afin de saisir les points qui séparent ces deux concepts, nous allons maintenant les examiner plus en profondeur.

Afin de profiter pleinement des PEA et des comptes-titres, vous allez devoir passer par des courtiers régulés :

 

ClassementCourtierDépot miniAVANTAGESCommencer
à trader
numéro 1 500$

  • BONS SIGNAUX LIVE

  • TRÈS SÉCURISÉ

  • GARANTI SANS FRAIS

LANCEZ-VOUS
numéro 2 750$

  • SERVICE CLIENT COMPÉTENT

LANCEZ-VOUS

Le PEA (plan d’épargne en actions) :

Contrairement à ce que vous auriez pu penser, le PEA n’est pas une relique du système financier. En effet, il n’a été créé qu’au début des années 90′ et son but est d’attirer le maximum d’investisseurs pour miser sur les actions des différents groupes financiers, et cela, sur le long terme essentiellement. Naturellement, ce produit est tout à fait légal et quiconque peut se l’octroyer via des intermédiaires légitimes. Donc, l’ouverture d’un PEA nécessite la validation de quelques conditions précises :

  • La personne doit être majeure ou elle doit disposer d’un attachement au foyer fiscal parental, au cas contraire.
  • Un seul PEA est accessible par personne. En d’autres termes, dans un foyer, chacun des deux conjoints peut ouvrir son propre PEA.
  • Le premier versement est requis. Chaque intermédiaire fixe la somme de manière arbitraire.

Avant de vous précipiter pour ouvrir un PEA, il est important de noter quelques points :

  • Seuls les organismes qui disposent d’un siège sur la zone Euro peuvent effectuer des placements.
  • Il existe un plafond sur les virements qui est fixé à 150 milles Euros lorsqu’il s’agit d’un simple PEA de base. En ce qui concerne les PEA PME ETI, ce plafond est de 75 milles Euros. Il est aussi possible de combiner ces deux PEAs pour atteindre un plafond de 225 milles Euros.
  • Le placement sera automatiquement bloqué pour cinq années consécutives et il sera impossible à l’investisseur d’accéder à ses fonds durant cette période. S’il désire accéder à une rente, la limite sera augmentée de trois années.

LE compte-titre simple :

Afin d’avoir accès à des valeurs mobilières, vous pouvez aussi opter pour un compte-titre. Ce dernier est généralement en relation avec votre compte courant qui vous permettra d’effectuer des acquisitions immédiates d’actions et cela, sans délais. Dans le cas de ce type de comptes, les plafonds sont inexistants et tout le monde peut en ouvrir. Cela dit, similairement au PEA, les mineurs vont devoir disposer d’une permission parentale. En plus, il est possible d’effectuer les placements de n’importe où dans le monde, puisque les actions qui sont accessibles sont le plus souvent présentes à l’échelle mondiale. Pour finir, on peut indiquer que contrairement au PEA, une personne peut avoir plusieurs comptes-titres.

En réalité, le PEA est un compte-titre qui vient avec certaines restrictions.

En quoi le compte-titre diffère-t-il du PEA ?

Comme nous l’avons indiqué plus haut, il existe plusieurs points communs entre ces deux concepts. Toutefois, les deux présentent aussi quelques différences substantielles que nous allons vous présenter en ces deux points :

Avec le PEA, l’investisseur devrait penser à effectuer des placements sur le long terme. De cette façon, il sera en mesure de profiter de plusieurs avantages, dont des frais qui sont extrêmement bas. D’ailleurs, même la rente, qui va durer un minimum de huit ans, sera exonérée de taxes, et cela se traduit par des gains relativement importants si le placement de base est de taille conséquente. Même si d’un point de vue technique, l’investisseur peut accéder à ses fonds à tout moment, il est vivement recommandé de s’abstenir de le faire. En effet, cela causerait une grosse perte, mais il reste intéressant de le noter, en cas d’urgence.

En ce qui concerne le compte-titre, il est vrai qu’il peut rapporter une valeur ajoutée qu’on ne peut pas négliger. Par ailleurs, grâce à lui, l’investisseur sera en mesure de bénéficier des avantages de dividendes qui constitueront un bénéfice fixe et périodique. Puisqu’il est en relation directe avec le compte courant de l’investisseur, il ne peut pas être bloqué.

Quel est le meilleur choix ?

Avant de choisir, n'hésitez pas à demander de l'aide auprès des spécialistes.

En ce moment, le choix entre ces deux options n’est pas évident. En réalité, tout dépendra de votre situation financière du moment, et de vos objectifs d’investissement. Aussi, les plafonds et le capital dont vous disposez sont deux éléments qui vont jouer un rôle essentiel.

En général, le PEA vient avec des risques amoindris, mais le blocage du compte reste un handicap de taille à considérer.

ClassementCourtierDépot miniAVANTAGESCommencer
à trader
numéro 1 500$

  • BONS SIGNAUX LIVE

  • TRÈS SÉCURISÉ

  • GARANTI SANS FRAIS

LANCEZ-VOUS
numéro 2 750$

  • SERVICE CLIENT COMPÉTENT

LANCEZ-VOUS

Comment procéder pour ouvrir un PEA et un compte-titre ?

L’accès au PEA requiert une procédure toute simple. Tout ce que vous avez à faire est de passer par un intermédiaire standard (une banque, une banque en ligne, ou un courtier en ligne). Aussi, il est possible de recourir aux services d’un conseiller qui se spécialise dans le secteur du patrimoine CGP. Les intermédiaires financiers de ce genre peuvent aussi vous imposer un conseiller spécialisé dans les investissements. Son rôle essentiel est de vous aider à atteindre votre objectif d’accès à un PEA.

L’ouverture d’un compte-titre nécessite aussi le passage par les mêmes organismes. Tandis que la banque en ligne peut être un peu plus rapide que les banques standards, elle reste désavantagée face aux courtiers en ligne qui proposent des services qui sont nettement supérieurs, à des coûts moindres.

Afin de profiter pleinement des PEA et des comptes-titres, vous allez devoir passer par des courtiers régulés :

 

Les frais standards pour ouvrir un compte PEA ou un compte-titre :

Comme nous l’avons indiqué au début de l’article, les intermédiaires imposent des tarifs qui sont arbitraires. Toutefois, il existe une norme que vous allez trouver chez la plupart d’entre eux. Sur un premier plan, il est important d’insister sur le fait que les courtiers en ligne sont ceux qui proposent les frais les plus limités. On peut prendre l’exemple du broker Alvexo qui est le meilleur à ce niveau. En deuxième plan, il propose une série de services relatifs à ces comptes que vous ne trouverez nulle part ailleurs, ce qui en fait un choix idéal pour tous les traders.

Comment faire pour effectuer des transferts ?

Si vous disposez d’un compte PEA ou d’un compte-titre, vous avez la possibilité de bénéficier de plusieurs avantages, particulièrement, chez votre courtier en ligne. Donc, en tant que trader indépendant, cela peut constituer un atout majeur qui vous poussera à effectuer des dépôts plus importants. Après tout, vous n’avez plus de raisons particulières de garder votre capital sur votre compte bancaire classique. Plusieurs courtiers ont bien compris cela et il est désormais plus facile d’effectuer les procédures nécessaires afin de finaliser les transferts.

Dans la partie qui suit, nous allons vous présenter l’essentiel des atouts dont vous allez bénéficier en faisant ce choix pour le PEA ou le compte-titre. Aussi, nous allons vous indiquer quelles sont les solutions qui se présentent à vous, dans ce contexte et comment faire pour limiter le temps requis pour la finalisation des transferts en ligne, sans oublier les frais qu’ils engendrent.

ClassementCourtierDépot miniAVANTAGESCommencer
à trader
numéro 1 500$

  • BONS SIGNAUX LIVE

  • TRÈS SÉCURISÉ

  • GARANTI SANS FRAIS

LANCEZ-VOUS
numéro 2 750$

  • SERVICE CLIENT COMPÉTENT

LANCEZ-VOUS

Pour bénéficier des avantages des brokers en ligne :

Contrairement aux banques classiques, les banques en ligne et les courtiers présentent des avantages bien plus compétitifs, avec une marge d’avance considérable à ces derniers. Donc, ici, nous allons nous intéresser exclusivement aux brokers.

Avec des tarifs réduits dans la majorité des cas, il est possible de maximiser cet écart pour en faire un atout majeur et une économie financière extrêmement intéressante. En effet, en passant chez un courtier comme Alvexo, vous pouvez économiser jusqu’à deux tiers de vos dépenses classiques. Cela s’explique par le fait que le broker annule complètement les frais de garde, qui d’ailleurs, n’ont même plus lieu d’être.

Les banques classiques le maintiennent afin de générer davantage de bénéfices, mais concrètement, cette charge ne correspond plus à rien, puisque la garde se fait désormais d’une manière complètement digitalisée. En plus, le courtier n’impose pas de frais pour son abonnement non plus, et il vous permettra aussi de bénéficier de frais dégressifs qui deviennent de moins en moins importants avec le temps. Il s’agit là aussi d’un excellent argument qui bénéficie aux deux partis, puisqu’il participe à la fidélisation de la clientèle.

Afin de profiter pleinement des PEA et des comptes-titres, vous allez devoir passer par des courtiers régulés :

 

Les brokers proposent des services d’aide intéressants :

Toujours dans la même optique de satisfaction de leurs clients, les meilleurs courtiers en ligne n’hésitent pas à proposer un support d’aide aux clients qui leur permettra de bénéficier au mieux de leurs avantages et éviter de commettre des erreurs dans leurs investissements. Ainsi, vous allez accéder à une série d’outils particulièrement utiles qui vous permettront de mieux gérer vos investissements. Parmi les éléments les plus importants à citer, on trouve :

  • Les Webinaires ;
  • Des informations essentielles sur l’actualité ;
  • Des guides d’investissement ;
  • Un compte de démonstration ;
  • Des indicateurs techniques ;
  • Des signaux de trading ;

Il est aussi intéressant de noter que ces courtiers limitent leurs services aux outils les plus performants afin de ne proposer que les meilleures options à leurs traders. Il ne s’agit donc pas de quantité mais de qualité, et les traders les plus qualifiés sauront les juger à leur juste valeur. Par ailleurs, il ne faut pas oublier les applications mobiles qui vous permettront d’accéder à vos comptes sans trop de mal et en seulement quelques secondes. En plus, les fonctionnalités qu’elle contient sont plutôt pratiques et peuvent s’avérer spécialement utiles, par moments.

Quelles sont les solutions les plus recommandables ?

Lorsqu’il s’agit du PEA, il est vivement recommandé d’effectuer le transfert, puisqu’il est l’option la plus rentable pour les traders. Ce compte propose des avantages fiscaux extrêmement importants, et plus la durée de dépôt sera importante, plus le PEA sera rentable. Donc, en transférant une somme importante dessus, vous allez pouvoir générer de gros bénéfices au bout de cinq ou huit ans, qui résultent de l’exonération des taxes et de la valeur ajoutée que vous allez toucher du blocage de votre capital durant ce temps.

Dans ce contexte, la seule charge à considérer revient au prélèvement social qui est de 17 %.

En maintenant votre placement sous la barre des 150 milles Euros, vous allez avoir la possibilité de faire des dépôts additionnels. A la fin de la limite des huit années consécutives, vous allez pouvoir faire une rente viagère qui vient sans taxes mais qui est aussi assujettie au prélèvement social que nous venons de citer.

Cependant, lorsqu’il s’agit d’un compte-titre, rien ne vous empêche de fermer votre compte chez votre banque et d’ouvrir un nouveau compte chez votre broker. En fait, cette méthode est la plus recommandable, puisqu’elle vous évite certains frais de courtage. Ces derniers peuvent changer considérablement d’une banque à une autre, et par conséquent, il est préférable d’éviter les risques inutiles en fermant le compte directement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Quelles perspectives pour les marchés en Aout 2020 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
Commencer à trader avec les PEA ou des comptes-titres - smartsystem.fr